actu-Aziz-Rabbah-quid

Un puissant groupe industriel sera en visite au Maroc en octobre prochain afin d’examiner toutes les possibilités susceptibles d’asseoir ce projet.

A Sao Paolo, le ministre de l’Equipement, des Transports et de la Logistique plaide pour une « zone économique » dédiée aux industriels brésiliens. Pour Aziz Rabbah, une telle zone permettra aux industriels brésiliens de mener leurs opérations d’assemblage au Maroc et de faire de la distribution vers les marchés européen, africain et arabe.

A l’issue de son entretien avec Carlos Buch Pastoriza, président de l’Association brésilienne des machines et industries (ABIMAQ), un puissant groupe industriel regroupant près de 7.500 entreprises opérant dans 71 secteurs, les deux parties ont convenu d’organiser en octobre prochain la visite au Maroc d’une délégation de l’ABIMAQ afin d’examiner toutes les possibilités susceptibles d’asseoir ce projet, qui sera aussi bénéfique pour le Maroc que pour le Brésil.

Dans le sillage d’une visite de travail de quatre jours au Brésil à l’invitation du gouvernement brésilien, Rabbah a eu d’intenses activités axées principalement sur la promotion de la coopération Maroc-Brésil dans les domaines des infrastructures, du transport et de la logistique. Après une série de rencontres à Brasilia avec des hauts responsables brésiliens, le ministre, accompagné d’une importante délégation composée des principaux responsables dans les domaines routier, autoroutier, portuaire, ferroviaire et aérien, a effectué une visite à l’usine du constructeur aéronautique Embraer à Sao José dos Campos (à 90 km de Sao Paulo) avant de se rendre à Santos pour s’informer des spécificités logistiques et techniques du port de la ville.

Quid

Catégorie:

News

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*